Vous êtes ici :

Epilation ou rasage : que choisir ?

Haryana24 mai 2017Nos conseils

L’épilation peut devenir un dilemme pour de nombreuses femmes et de nombreux hommes, tant le choix des techniques est abondant : rasage, épilation à la cire chaude ou à la cire froide, épilateur électrique, décoloration… Il existe une multitude de façons de se débarrasser des poils. Pour autant, toutes ne se valent pas. Haryana, votre institut de beauté et spa à Toulouse, vous éclaire et vous donne quelques conseils pour bien choisir votre méthode d’épilation.

L’histoire de l’épilation n’est pas récente. En effet, les premiers gestes consistant à se débarrasser des poils remonteraient… à la préhistoire ! Toutefois, des techniques de plus en plus perfectionnées sont apparues pour éliminer ces indésirables. Autrefois symbole de masculinité, le poil n’est plus l’apanage de la virilité. Bon nombre d’hommes cherchent, tout comme les femmes, à supprimer les poils inesthétiques siégeant sur leur torse, dos, mains, mais aussi pubis et aisselles. Les tendances en matière d’épilation ont beaucoup évolué. De nos jours, les demandes d’épilation intégrale du maillot sont beaucoup plus fréquentes.

Parmi les techniques d’épilation les plus utilisées, l’on peut citer le rasage, qui consiste à couper le poil à sa base à l’aide d’une lame, et l’épilation à la cire, qui permet – quant à elle – de retirer à la fois le poil et le bulbe situé sous la peau.

Le rasage : des avantages sur le court terme… mais l’anarchie sur le long terme !

Un rendez-vous improvisé, une nouvelle robe à essayer ? La tentation est grande d’aller au plus simple et d’attraper son rasoir pour retrouver des jambes douces ou un maillot bien net. Le rasage est sans doute la manière la plus pratique de s’épiler. Il suffit de mouiller et enduire la zone à épiler avec un savon liquide ou un gel de rasage, puis de passer la lame sur la peau pour raser les poils. Le résultat est instantané. Les personnes très sensibles à la douleur ont tendance à privilégier cette technique, qui est parfaitement indolore, bien que le risque de coupure existe. Le problème, c’est que les résultats obtenus avec le rasage sont très éphémères. Dès le lendemain, il faut recommencer l’opération car les poils ont – déjà ! – repoussé. De plus, le rasage favorise l’apparition de poils plus drus, plus résistants, plus visibles et capables de repousser plus rapidement. Cette technique s’apparente donc à un cercle vicieux, dont il devient difficile de sortir par la suite. Autre bémol, les passages successifs de la lame sur la peau sont irritants et favorisent l’apparition de poils incarnés (poils qui poussent sous la peau) en modifiant leur trajectoire naturelle. Les risques d’infections sont également plus importants : si vous souffrez d’acné ou si vous présentez des problèmes de peau comme de l’eczéma, il est déconseillé de s’épiler au rasoir. La lame peut irriter, faire saigner et infecter les lésions.

L’épilation à la cire

une femme regarde un bâton de cire pour son épilationL’épilation à la cire était déjà utilisée dans l’antiquité. Le principe est toujours le même, quelle que soit la cire utilisée (cire orientale, cire chaude ou cire froide à base de cire d’abeille ou de cire végétale). Des bandes de cires sont appliquées sur la peau (ou de la cire liquide préalablement chauffée). Les poils sont emprisonnés dans la cire. Les bandes sont alors retirées d’un coup sec, entraînant avec elles les poils superflus. L’épilation à la cire offre un résultat beaucoup plus durable que le rasage.

Pour bien comprendre la différence entre ces deux techniques, il faut disséquer quelque peu l’anatomie du système pilaire. Chaque poil se compose d’un bulbe, d’une racine appelée « follicule », située sous le derme et de la partie visible du poil, sortant de la peau. L’épilation à la cire chaude est la plus efficace, car la chaleur dilate les pores de la peau et facilite l’extraction du poil, qui est intégralement supprimé (y compris le bulbe et la racine). C’est pour cette raison que l’épilation à la cire est beaucoup plus durable. Le poil met beaucoup plus de temps à repousser (entre 2 et 3 semaines). De plus, au fur et à mesure des épilations, il s’affine et s’appauvrit.

Certaines femmes et certains hommes craignent la douleur. Il est vrai que l’épilation à la cire est plus douloureuse que le rasage. Toutefois, cette douleur s’atténue avec le temps et au fil des épilations, jusqu’à devenir beaucoup plus supportable.
En revanche, procéder à une épilation à la cire soi-même peut être hasardeux, surtout lorsque l’on n’a pas appris les bons gestes. Les poils peuvent être mal arrachés ou coupés. Si vous n’êtes pas habitué à manipuler la cire chaude, vous risquez de vous brûler ou d’irriter votre peau. C’est pourquoi il est recommandé d’opter pour une épilation dans un institut de beauté.

L’épilation selon Haryana

Dans notre spa Haryana, nous vous proposons un service d’épilation sur-mesure. Que vous soyez une femme ou un homme, que vous souhaitez une épilation partielle ou intégrale, nos esthéticiennes vous proposent une prestation adaptée à vos envies, dans un cadre bienveillant et zen. Votre épilation des jambes, du maillot, des aisselles ou du visage sera suivie d’un massage qui favorisera votre détente et votre bien-être. Prenez rendez-vous dès aujourd’hui pour découvrir le service d’épilation de notre institut de massage Haryana à Toulouse.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés. Si vous voulez rajouter un élément important à la conversation, utilisez le formulaire de contact de SeoMix.